• Menuentakuan

    « Menuentakuan » veut dire, en langue innue :« Prendre le thé ensemble, se dire les vraies choses dans le plaisir et la bonne humeur » et c’est exactement ce que Productions Menuentakuan s’est donné comme mandat pour ses spectacles.

    Menuentakuan
  • Menuentakuan

    « Menuentakuan » veut dire, en langue innue :« Prendre le thé ensemble, se dire les vraies choses dans le plaisir et la bonne humeur » et c’est exactement ce que Productions Menuentakuan s’est donné comme mandat pour ses spectacles.

    Menuentakuan
  • Menuentakuan

    « Menuentakuan » veut dire, en langue innue :« Prendre le thé ensemble, se dire les vraies choses dans le plaisir et la bonne humeur » et c’est exactement ce que Productions Menuentakuan s’est donné comme mandat pour ses spectacles.

    Menuentakuan

Projets

En cours

En Développement

Archives

Nouvelles

12
Déc

Muliats en tournée – 35 représentations et plus de 2016 à 2018

FÉVRIER 2016 : Théâtre Denise-Pelletier(2 au 20 février)

NOVEMBRE 2016 : Haïti, Port-Au-Prince (26 et 27)

FÉVRIER 2017 : Musée de la civilisation Bourse Rideau (13)

JUIN 2017 : L’assomption (festival Fous de théâtre ) (29)

JUILLET 2017 : Théâtre D’aujourd’hui, 375ième (4 au 15)

SEPTEMBRE 2017 : Paspébiac (13), Le Bic (14), Longueuil (26 et 27), Lac-Mégantic (28).

MARS 2018 : Maison de la culture Plateau Mont-Royal (8), Salle du parc Extension (10), Maison de la culture Frontenac (13),  La Tuque (16), Lachine (17).

AVRIL 2018 : Maison de la culture Rosemont (11), Nouveau centre culturel de Verdun (13), Laval (16), Alma (18), Jonquière (19), Baie-Comeau (21), Sept-Îles (22), Lévis (26), Baie-du-Febvre (28).

MAI 2018 : Maniwaki (1), Rouyn-Noranda (3), Val-D’or (4), Montréal-Nord (11).

12
Déc

Menuentakuan en Haïti

Du 22 au 29 novembre prochain, dans le cadre du Festival international de théâtre de Port-Au-Prince, le festival Quatre Chemins les productions Menuentakuen participeront à la rencontre autochtone Haïti-Canada. Muliats sera également présenté le 26 et 27 novembre dans le cadre de la programmation officielle. Il s’agit de la première production théâtrale canadienne (autochtone et non-autochtone) à être présenté en Haïti dans l’histoire du Canada.

12
Déc

Menuentakuan à la rencontre ROSEQ

Du 12 au 15 octobre 2016 à Rimouski, Menuentakuan sera présent à la rencontre du Réseau des Organisateurs de Spectacles de l’Est du Québec . La compagnie cherchera à présenter Muliats, sa première création, aux diffuseurs intéressés pour la saison 2017-18 et 2018-19.

16
Mar

Menuentakuan au Collège Kiuna

Du 9 au 11 mars 2015, la troupe Menuentakuan est allée rencontrer les étudiants du collège Kiuna afin de donner quelques ateliers de théâtre et d’improvisation. L’objectif était d’inviter les jeunes à participer à des cercles de discussion et activités d’improvisation centrés sur les thèmes de la pièce Muliats en cours d’écriture.

Mission artistique

IMG_3041

Les productions Menuentakuan se proposent, en se servant des codes de représentations du théâtre et de la performance, d’être un point de rencontre entre la culture des Premières Nations du Canada et les autres cultures qui viennent enrichir l’identité canadienne et québécoise.

Les mandats de la compagnie sont :

  • Créer, produire et diffuser des spectacles
  • Promouvoir les arts de la scène autochtone
  • Promouvoir les échanges et les collaborations entre les peuples autochtones et non-autochtones par le biais d’événements artistiques
  • Offrir des ateliers de création artistiques.

Toujours dans le but de créer et d’encadrer une rencontre intime et signifiante entre ces deux réalités culturelles, la compagnie aborde ses créations de façon à mettre en valeur le regard des peuples autochtones sur des thèmes universels contemporains.

Historique

IMG_3255

En 2013, un collectif formé d’artistes des Premières Nations et de jeunes acteurs québécois se rassemble autour du projet  Puamun (Rêver). Charles Buckell, (Innu, acteur), Marco Collin (Innu, acteur et auteur) et Xavier Huard (acteur et metteur en scène) forment ce premier noyau. Le projet Puamun est une création collective abordant des thèmes sensibles à la réalité des jeunes autochtones et non autochtones vivant à proximité ou au sein des communautés; par exemple, le racisme, la langue, l’identité, etc. Suite à plus d’une dizaine de représentations, la réception des jeunes ainsi que des professeurs et intervenants ayant assisté au spectacle fut des plus positive. À la suite de ce succès, une autre recherche de création théâtrale fut entamée.

En 2014, collectif embarque dans la production d’un spectacle Prendre le thé présenté au Centre MAI à Montréal ainsi qu’à  l’école secondaire de la communauté de Mashtueiatsh. Le spectacle a été encore une fois chaleureusement accueilli par le public autochtone, et tout autant apprécié par le public montréalais, ce qui a été, pour le collectif, une merveilleuse découverte. Charles Buckell quitte le groupe pour aller poursuivre des études en art dramatique à l’Université du Québec à Chicoutimi. Un complice de longue date, Charles Bender (Wendat, acteur) se joint alors au collectif.

À la suite de ce deuxième projet de création, le collectif se voit invité à présenter une création à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier à Montréal pour la saison 2015-2016, plus précisément en février 2016.  Sentant l’engouement grandissant du milieu théâtral québécois pour son approche et ses qualités artistiques, le collectif décide d’incorporer un organisme à but non lucratif et prend le nom de Productions Menuentakuan.

Muliats, la première création de la compagnie, ouvre le 2 février 2015 devant une salle comble à la salle Fred-Barry du théâtre Denise-Pelletier. La pièce se voulait l’exploration du gouffre, trop souvent ignoré, qui existe entre deux nations en recherche de repères. La pièce remporte un immense succès et bat des records d’entrée en salle en plus d’attirer l’intérêt de plusieurs diffuseurs en région et à l’international. « 

 

L’équipe

photo_charles

Charles Bender

Après sa nomination aux Gémeaux pour son animation sur l’émission jeunesse C’est parti mon tipi, Charles est devenu une présence de plus en plus remarquée sur le réseau de télévision des Premières Nations, APTN. Il s’est aussi fait remarquer en tant que présentateur du 8E Feu, une série documentaire choc produite par Radio-Canada, qui aborde la question autochtone contemporaine. On peut aussi le retrouver sur les planches des théâtres de Montréal autant en français qu’en anglais.

photo_marco

Marco Collin

Impliqué pendant plusieurs années dans le milieu radiophonique autochtone, Marco Collin se retrouve aujourd’hui à l’écran et sur scène dans une grande variété de productions. Il a participé à titre d’acteur et d’animateur sur plusieurs émissions sur le réseau de télévision national des autochtones, APTN, a été de la distribution de plusieurs films, dont Mesnak.  Il a joué dans plusieurs productions du théâtre Ondinnok et tient actuellement le rôle de Bill Wabo dans la série Les pays d’en haut.

photo_xavier

Xavier Huard

Récemment diplômé de l’école Nationale de Théâtre du Canada (2013), Xavier Huard a participé à plusieurs productions au théâtre ainsi qu’à la télévision. Au petit écran, il défend le rôle de Kevin dans Nouvelle Adresse 1 et 2, celui de Steve dans L’auberge du Chien Noir, ainsi que celui de Laurent dans 30 vies. L’été 2014 et 2015, il fut de la distribution de Cyrano de Bergerac  et Les Trois-Mousquetaires présenté au TNM dans le cadre du festival Juste pour Rire.  Outre son métier de comédien, il touche aussi de la mise-en-scène, entre autre sur les projets Je suis un arbre sans feuilles et sur la première création de la compagnie, Muliats.